Ce programme rassemble historien(ne)s et anthropologues du monde sinisé autour des questions de perception, de représentation et d’administration des marges impériales. L’anthropologie historique offre des perspectives combinant des questions typiquement historiennes comme la mesure du temps et du changement aux objectifs anthropologiques que sont la compréhension des logiques sociales d’une société donnée et sa mise en perspective dans un espace déterminé. Les marges de l’empire chinois y seront appréhendées à la fois comme des zones géographiques frontalières, et comme des sphères sociales distinctes des espaces politiques habituels. Leur compréhension implique des connaissances géographiques et ethnographiques dont la collecte et l’usage sont mis à l’épreuve par un tel contexte frontalier.

Fait principal des bureaucrates durant la majeure partie de l’ère impériale, la description ethnographique s’ouvre à l’époque moderne aux étrangers, explorateurs, savants, diplomates et militaires ; elle se voit également réappropriée par les populations autochtones, qui forgent et inscrivent leurs propres récits dans une narration aux voix désormais multiples. Il y a donc là matière à repenser la production du savoir ethnographique au prisme de l’écriture de l’histoire, entre travail philologique et constitution d’archives orales.

L’objectif du programme sera de réévaluer les pratiques ethnographiques et bureaucratiques dans des contextes de crises ou d’incertitude, mais aussi d’expansion et de découverte. Au lieu d’opposer centre et périphéries, soumission et rébellion, il s’agira d’aborder ces problèmes au prisme de la négociation et de l’accommodement. Par-delà les communautés religieuses et les groupes sociaux marginalisés, les polymathes, experts et autres personnages remarquables, il conviendra de dépasser la distinction entre individus et groupes humains.

 

Manifestations prévues :

Mai 2023 : une journée d’étude sur la description des localités

Octobre 2023 : atelier international sur les mobilités nomades et sédentaires

Printemps 2024 : séminaire mensuel autour du travail ethnographique en contexte frontalier

Partager

Inscription disciplinaire

anthropologie historique bureaucratie ethnographie frontières

Participants

Responsable

Alexis Lycas (École Pratique des Hautes Études)

Membres CRCAO

Membres titulaires
Alexis Lycas (École Pratique des Hautes Études)
Damien Chaussende (CNRS)
Pierre Marsone (École Pratique des Hautes Études)

Membres associés
Emanuela Garatti (Ruhr-Universität Bochum)
Frédéric Constant (Université Côte d'Azur)

Post-doctorants
Adrien Dupuis (École Pratique des Hautes Études)
Liang Zhong (Université Paris Cité)

Doctorants
Alice Crowther (École Pratique des Hautes Études)
Xiangtao Sun (École Pratique des Hautes Études)

Participants hors laboratoire

Claude Chevaleyre (CNRS, IAO)
Aurore Dumont (GSRL)
Pan Junliang (Paris Cité, IFRAE)
Laurent Chircop-Reyes (CEFC)
Chen Ming-Zong (EHESS)