Comité d’organisation

Yola Gloaguen, Clémence Le Meur, Alexis Lycas, Marion Poux, Zhang Chao

Présentation et objectifs

Ce séminaire réunira une fois par mois plusieurs membres du laboratoire, sans restriction de statut, d’aire géographique, de discipline ou de période. Ensemble, nous lirons et discuterons de travaux en cours soumis prioritairement par des doctorant.es, postdoctorant.es et jeunes chercheur.es rattaché.es au laboratoire. La multiplication des points de vue et des approches permettra d’améliorer les textes présentés pendant le séminaire. En créant un espace de dialogue scientifique pour et avec les spécialistes des aires géographiques représentées, nous espérons faciliter la mise en œuvre d’une étape cruciale mais souvent négligée du processus de recherche au niveau doctoral et postdoctoral : la production écrite de la thèse ou d’un premier article.

Les retours d’expérience sont unanimes quant au profit retiré de telles séances. Nous souhaitons en outre faire de ce séminaire un espace alliant rigueur scientifique et fonctionnement informel, pour pallier à l’isolement relatif qui caractérise souvent la période de la thèse, et au cloisonnement géographique et disciplinaire qui peut toucher certains membres du laboratoire.

Déroulement du séminaire

L’auteur.e soumet un texte aux organisateurs une semaine avant la date du séminaire. Les organisateurs se chargent ensuite de le faire circuler auprès des membres du laboratoire intéressé.es et qui s’engagent à ne pas les distribuer en dehors du cadre du séminaire, sans accord explicite de l’auteur.e.

Le type de texte concerné comprend les introductions ou chapitres de thèse tout autant que des futurs articles ou contributions à des ouvrages collectifs. Sans vouloir fixer de limite au préalable, il est demandé aux auteur.es de proposer des textes d’une longueur raisonnable (30 p. maximum). Le texte devra être précédé d’une courte présentation (mini CV, type de texte, éléments de contextualisation, spécificités disciplinaires, sources employées, lectorat visé, etc.). Le texte est attendu dans un état d’écriture avancé sans être nécessairement définitif : il s’agira justement d’aboutir, à l’issue du séminaire et des éventuelles retouches suggérées, à une version finale.

Le texte ayant circulé et ayant été lu par les participants au préalable, l’auteur.e du texte ne présente pas son texte au début du séminaire. Après un rappel de la charte du séminaire par le comité d’organisation, le/la discutant.e pour la circonstance rappelle les enjeux du texte, le commente et le critique de manière constructive en moins de dix minutes. L’auteur.e peut alors proposer des premiers éléments de réponse. La discussion s’ouvre ensuite à l’ensemble des participant.es.

Ces séances mensuelles auront lieu le premier jeudi du mois au CRCAO, sur les sites Cardinal Lemoine ou Condorcet. D’une durée comprise entre 60 et 90 minutes, elles se dérouleront entre 11h00 et 12h30, soit juste avant l’heure du déjeuner, afin de pouvoir prolonger les discussions autour d’un repas pour les participants qui le souhaiteront.

Charte du séminaire

Le rôle principal des membres du comité d’organisation sera d’assurer que le séminaire se déroule dans une atmosphère cordiale et collégiale. Un.e membre du comité d’organisation aura pour tâche de distribuer la parole. Les critiques devront être à la fois circonstanciées et constructives, car l’unique but du séminaire est d’améliorer le texte présenté et d’encourager l’auteur.e. Toute intervention, question ou commentaire devra être formulé avec obligeance et ne pas constituer un monologue trop long ou tourner à la démonstration.

Ce séminaire est interne au laboratoire, mais il pourra s’ouvrir à des discutant.es et à des participant.es extérieur.es, uniquement s’ils ou elles sont sollicité.es par les auteur.es des textes soumis.

Programme des dernières séances

4 mars 2021: Sun Xiangtao

“Les trois itinéraires pour accéder au Tibet depuis la Chine centrale dans les récits de voyages sous la dynastie des Qing”

4 février 2021 : Paolo Barbaro

Article en anglais : « Le calendrier autochtone du Japon pré- ou proto-historique: les traces historiques d’un système de division de l’année existant avant l’arrivée du tenmon et une tentative de reconstruction »

7 janvier 2021 : Hou Xiaoming

Article en anglais : « From Meditation Teachings to Exegetical Grid : Transmission and Development of the “Six Aspects of ānāpānasmṛti” in Chinese Buddhism”

3 décembre 2020 : Zhong Liang

Section sur les devins du “chapitre 4: Acteurs” de sa thèse (titre: Les registres divinatoires et sacrificiels du royaume de Chu au quatrième siècle avant notre ère)

5 novembre 2020 : Yola Gloaguen

Introduction à l’ouvrage issu de sa thèse : Modernisme occidental et habitat japonais. Les villas réalisées par Antonin Raymond dans le Japon des années 1920 et 1930.

Partager