Présentation

L’équipe Civilisation japonaise du Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale est composée d’une vingtaine de membres titulaires et post-doctorants, et d’une quarantaine de doctorants. Les membres titulaires sont majoritairement des enseignants-chercheurs d’Université de Paris, de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), et de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO).

Les membres de l’équipe ont tous une connaissance approfondie de la langue et de la civilisation japonaises ; ils exploitent les sources en langue japonaise et coopèrent avec de multiples structures de recherche japonaises et internationales. Leurs spécialisations disciplinaires couvrent les domaines de l’histoire, de la littérature, des religions et croyances, de la sociologie, de l’économie et la gestion, des sciences politiques, de l’histoire intellectuelle, technique, et culturelle.

Coopération

L’équipe collabore régulièrement avec l’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est (IFRAE / UMR 8043), tout particulièrement dans le domaine de la littérature classique (voir notamment le programme de traduction de textes littéraires du Japon ancien et médiéval). L’équipe a bâti, avec le soutien de l’Institut des hautes études japonaises (IHEJ) du Collège de France, des relations privilégiées avec l’Institut national de littérature Japonaise (Kokubungaku kenkyû shiryôkan). Plusieurs colloques conjoints ont été organisés au cours du quinquennal précédent et la collaboration se poursuit dans le cadre du quinquennal actuel autour de projets de grande ampleur. Une convention de coopération l’associe au Research Center for Nonwritten Cultural Materials (Himoji shiryô kenkyû sentâ) de l’Université de Kanagawa, ainsi qu’au Kyôto Institute, Library and Archives (Kyôto Rekisai-kan). Enfin, l’équipe collabore régulièrement avec différents centres des universités de Kyôto, Tôkyô, Waseda, Ochanomizu, avec le centre de Kyôto de l’École française d’Extrême-Orient, ainsi qu’avec le Centre international de recherche pour les études japonaises de Kyôto (Nichibunken)

Activités

Chaque année, l’équipe organise des journées d’étude, des colloques, et accueille des conférences prononcées par des spécialistes internationalement reconnus dans le domaine des études japonaises, toutes approches disciplinaires confondues.  Le fonds documentaire spécialisé acquis par l’équipe est déposé à la bibliothèque de l’Institut des hautes études japonaises du Collège de France, ainsi que dans la bibliothèque de l’UFR des Langues et Civilisations de l’Asie orientale (LCAO) de la faculté des Sociétés et Humanités d’Université de Paris. Cette collaboration ancienne a contribué à faire du fonds documentaire de l’IHEJ (environ 41 000 titres) l’une des plus riches collections d’ouvrages japonais en Europe, notamment dans les domaines de l’histoire, de la littérature classique et des religions des époques classique et moderne.

Formation

Les membres de l’équipe Civilisation japonaise encadrent les doctorants rattachés à l’École doctorale de l’École pratique des hautes études (ED 472), mention Religions et systèmes de pensée ou mention Histoire, textes et documents, ou bien à l’École doctorale Langue, littérature, image : civilisation et sciences humaines (domaines anglophone, francophone et d’Asie orientale) (ED 131) d’Université de Paris.
 Ils assurent des enseignements dans le cadre de deux Masters spécialisés dans les études asiatiques à Paris :

Historique

Fondée en 1976 par Bernard Frank, alors directeur d’études à l’EPHE, puis professeur au Collège de France et spécialiste du bouddhisme japonais, l’équipe de recherche Civilisation japonaise a été jusqu’en 2006 une unité de recherche du CNRS associée au Collège de France et à l’EPHE. Hébergée par le Collège de France, elle a rassemblé des chercheurs du CNRS, des enseignants-chercheurs de l’EPHE et de l’Université Paris 7-Paris Diderot (aujourd’hui Université de Paris), et est depuis sa création associée à l’Institut des hautes études japonaises (IHEJ) du Collège de France, dont un tiers environ des acquisitions de la bibliothèque a été financé par l’équipe Civilisation japonaise.

Si, à l’origine, l’activité de ces chercheurs était essentiellement répartie selon une vision relativement traditionnelle des disciplines en sciences humaines et sociales (histoire des idées et des institutions, religions et croyances, littérature et linguistique, bibliographie), elle s’est ensuite considérablement élargie vers l’ethno-anthropologie, l’histoire des sciences, des techniques et de la médecine, la culture visuelle, l’architecture et l’urbanisme. En 2005, l’équipe a intégré le Greja (Groupe de Recherches sur le Japon en sciences humaines et sociales, EA 335 de l’Université Paris 7), enrichissant alors ses domaines de recherche à la sociologie, l’histoire économique et les sciences politiques, notamment.

Liste des anciens directeurs de l’équipe Civilisation japonaise

Bernard Frank, directeur d’études à l’EPHE, puis professeur au Collège de France (directeur de 1976 à 1991 et co-directeur de 1992 à 1996)

Paul Akamatsu, directeur de recherche au CNRS (co-directeur de 1992 à 1996)

Harmut O. Rotermund, directeur d’études à l’EPHE (directeur de 1997 à 2005)

Jean-Noël Robert, directeur d’études à l’EPHE et professeur au Collège de France (directeur de 2005 à 2006)

Nicolas Fiévé, directeur d’études à l’EPHE (directeur de 2006 à 2009)

Cécile Sakai, professeur à l’Université Paris Diderot (directrice de 2010 à 2013)

Claire-Akiko Brisset, maître de conférences à l’Université Paris Diderot (directrice de 2014 à 2018)

Annick Horiuchi professeur à Université de Paris (directrice de 2019 à 2020)

Partager