Membre CRCAO - Équipe Japon

Ken Daimaru

Maître de conférences, Université Paris Cité

Présentation

Ken Daimaru est maître de conférences en civilisation japonaise à Université Paris Cité. Il est l’auteur de « Entre blessures de guerre et guerre des blessures : la  "balle humanitaire" en débat en Europe et au Japon, 1890-1905 » (Mouvement social, 2016) et de « Préserver la santé des masses. Expertises médicales et naissance de l’armée impériale japonaise, 1853-1894 » (Histoire, médecine et santé, 2020). Il est membre du comité scientifique du Groupement d'intérêt scientifique en Études asiatiques (GIS Asie) et de la Revue d’histoire du XIXe siècle, et du jury du Prix Shibusawa Claudel.

 

Recherches actuelles

Les recherches de Ken Daimaru en histoire s’ancrent au Japon, où il conduit un travail archivistique depuis le début des années 2010. À partir d’un questionnement sur la circulation de savoirs et de pratiques en Asie orientale moderne et contemporaine, il cherche à poser les bases d’une anthropologie historique du corps et de la santé, qui le conduit à s'intéresser au Japon à des sujets divers tels que le rapport à la maladie et à la médecine, les images du corps, l'organisation sociale des pratiques savantes, le lien entre science et guerre, l’histoire de la mémoire collective, la gouvernance de la santé et de l'environnement, et les relations transfrontalières.

Ses recherches récentes ont porté sur l'histoire du système de santé au Japon dans le contexte de l'expansion militaire, des années 1850 au début du XXe siècle de ce qui devient en quelques décennies une puissance régionale. Son projet de recherche actuel vise à analyser des dynamiques sociales, politiques et culturelles à plusieurs échelles, sur plusieurs terrains aux cultures médicales variées sur lesquels s’est étendu, durant une période plus ou moins longue l’imperium japonais. Il propose ainsi une histoire comparée et connectée des savoirs et des pratiques sanitaires dans la région Asie-Pacifique sous influence japonaise du milieu du XIXe siècle jusqu’au XXe siècle.

 

Parcours de recherche

  • Depuis 2020 : maître de conférences à Université Paris Cité (UFR LCAO) et membre titulaire du CRCAO
  • Depuis 2022 : co-directeur de l'École universitaire de recherche en études sur l'Asie orientale
  • Depuis 2023 : membre du comité scientifique du GIS Asie
  • 2020 : membre du Bureau des jeunes chercheurs du GIS Asie.
  • De 2018 à 2020 : ATER à Aix Marseille Université et membre statutaire de l'Institut de recherches asiatiques (IrAsia).
  • 2018 : post-doctorant au sein de la Fondation France-Japon à l'EHESS.
  • 2017 : thèse de doctorat à l'université Paris Nanterre, sous la direction d'Annette Becker, en cotutelle internationale avec Shimazu Naoko (Birkbeck, Université de Londres) et sous la codirection d'Emmanuel Lozerand (INALCO). Ce travail est consacré à l'étude de la gestion et du traitement de la santé des populations du Japon, dans les contextes de son expansion militaire et au temps de la guerre russo-japonaise (1904-1905).
     

Programmes de recherche

  • Depuis 2019 : collaborateur international du programme « Historiser la guerre: des concepts épistémologiques aux nouvelles attentes sociales » dirigé par Makoto Sasaki (Université de Komazawa) et financé par Grants-in-Aid for Scientific Research KAKEN.
  • De 2016 à 2018 : coordinateur du programme de recherche international « Thinking Innovation through the Interactions between Science, Culture and Society » porté par l'EHESS et financé par la Fondation Suntory et la Japan Science and Technology Agency. 
  • De 2015 à 2017 : coordinateur du programme de recherche international « History across Borders » porté par l'EHESS et financé par la Fondation internationale Tо̄shiba.
  • De 2014 à 2018 : membre du programme « Understanding Institutional Change in Asia : a Comparative Perspective with Europe » dirigé par l'EHESS, l'université d'Oxford, la Freie Universität Berlin et l'université de Waseda et financé par EU Marie Skłodowska-Curie actions.
  • De 2014 à 2015 : membre du programme Labex « Art et post-mémoire au Rwanda » dirigé par Pierre Bayard et Soko Phay-Vakalis.
     

Bourses et distinctions

  • 2018 : distinction pour le Prix d’histoire contemporaine de l’Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche (AHCESR).
  • 2016 : pensionnaire à la Villa Kujôyama (Kyôto, Japon).
  • 2014 : bourse Gerda Henkel du Centre de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre avec le soutien de la Fondation Gerda Henkel et du Conseil départemental de la Somme.
     

Encadrement de mémoires de recherche

  • Comité de thèse : Sophie Rainaut « Enfance et masculinités dans le Japon impérial : un âge d'exploration marqué par l'innocence ou la cible d'instrumentalisation ? (1918-1945) », thèse de doctorat en histoire. École normale supérieure de Lyon, Directeurs de thèse : Arnaud Nanta, Isabelle Konuma.
  • Comité de thèse : Myriam Akian « Archéologie et création de mémoire au Japon : protection et promotion des sites archéologiques de 1955 à nos jours », thèse de doctorat en langues, civilisations et societes orientales. Université Paris Cité, Directeurs de thèse : Annick Horiuchi, Laurent Nespoulous.
  • Comité de thèse : Shiori Nosaka « L’émergence et la mobilisation de la bactériologie dans la gestion du choléra et de la peste au Japon à l'ère de l’impérialisme colonial », thèse de doctorat en histoire des sciences. EHESS, Directeurs de thèse : Jean-Paul Gaudillière, Bernard Thomann.
  • Comité de thèse : Alexis Markovitch « Entre « haute » et « basse » cuisine. Pour une histoire du système culinaire japonais moderne (1872-1945). », thèse de doctorat en histoire, sociétés et civilisations. INALCO, Directeurs de thèse : Emmanuel Lozerand, Emmanuelle Cronier.

2023-2024

  • M2. Chloé Sengez : « L’éducation du corps et la formation des jeunes. Une étude socio-historique de l'enseignement d'éducation physique au collège à Ōsaka ».
  • M2. Mathieu Nedic : « Grand tremblement de terre du Kantō et les violences infligées aux Coréens vus par des écoliers primaires (1923-1924) ».
  • M2. Lahire Lacamp : « La représentation de l’invasion japonaise de la Mandchourie par la presse française (1931-1933) » (en codirection avec Anne-Sophie Bentz)
  • M1. Chloé Neckebrock : « Être un soldat au début de l’ère Meiji : discours et représentations des masculinités au temps des réformes, 1868-1893 ».
  • M1. Alexis Henx : « Jeu de go et processus de démocratisation au Japon, 1868-1939 ».
     

2022-2023

  • M2. Naguissa Hollner : « L’école et la mémoire du bombardement atomique. Une étude socio-historique du programme d’éducation pour la paix dans les collèges à Hiroshima et à Tōkyō ».
  • M1. Mathieu Nedic : « Grand tremblement de terre du Kantô et répression politique : le cas de l'assassinat d'Ôsugi Sakae (1923) ».
  • M1. Chloé Sengez : « La réforme scolaire au Japon en débat et en pratique. Étude du cas de la yutori kyо̄iku (éducation comportant plus de temps libre) au collège, 1980-2000 ».
     

2021-2022

  • M2. Etienne Marq : « Deux prêtres catholiques face à la nation japonaise au tournant du XXe siècle. Étude de la coopération et des écrits d’Alfred Ligneul et Maeda Chōta (1893-1907) »
  • M1. Naguissa Hollner : « L’école et la mémoire du bombardement atomique. Étude de cas du programme d’éducation pour la paix au collège municipal Niho d’Hiroshima »
  • M1. Liam Maléfant : « Fearful democracy: the logic of Red Purge in Japanese universities during the American Occupation of Japan, 1948-1952 » (en codirection avec François de Chantal)
  • M1. Lahire Lacamp : « La presse française lors de l’invasion de la Mandchourie jusqu’au retrait du Japon de la SDN (1931-1933) » (en codirection avec Anne-Sophie Bentz)
  • M1. Océane Ferreira Pinto : « Les mémoires des ouvriers de l’usine de gaz toxiques à l'île d’Ōkunoshima dans le Japon contemporain, 1937-1989 »
  • M1. Laure Le Quellec : « La mission Iwakura (1871-73) et le développement militaire du Japon au début de l’ère Meiji par le prisme de la relation franco-japonaise »
  • M1. Elinor Ragot : « La rébellion de Shimabara (1637–1638). Contextes et acteurs d’une révolte localisée »

2020-2021

  • M1. Julia Grosjean : « Le travail des femmes dans l'effort de guerre au Japon, vu par la revue Nippon fujin (novembre 1942-janvier 1945) »
  • M1. Clara Manière : « L'homosexualité au sein de la classe guerrière vue par le film Gohatto d’Ôshima Nagisa (1932-2013) »
  • M1. Ibouny Soumaré : « Les déchets plastiques au Japon des années 1970 à nos jours : la réponse du gouvernement japonais face aux enjeux environnementaux »

Thématiques de recherche

  • Régulation du risque, constructions juridiques, actions publiques
  • Savoirs, territoires et environnement
  • Mobilités médicales, migration, contacts interculturels, relation de soin
  • Crises sanitaires et sécuritaires mondiales

Enseignements

Publications (HAL Archive Ouverte)

  • Ken Daimaru. 72 saisons à la Villa Kujoyama : Trente ans d'échanges artistiques franco-japonais. 2022, 9782072946363. ⟨hal-03816351⟩
  • Andrea Brazzoduro, Ken Daimaru, Fabien Théofilakis (Dir.). Faire l'histoire des violences en guerre. Créaphis, 495 p., 2021, Silex, 9782354281656. ⟨hal-03464250⟩
  • Ken Daimaru. La génération de la Grande Guerre au Japon. Parcours et projets des médecins de l’armée japonaise, 1914-1922. Des sources pour une plus grande guerre, 2021. ⟨hal-03171768⟩
  • Ken Daimaru. Silence sur Hiroshima. Une histoire de la guerre. Du XIXe siècle à nos jours, Seuil, pp.503-507, 2018, 978-2021287226. ⟨hal-02943966⟩
  • Ken Daimaru. Nichi-Futsu no kōsa toiu shiza kara miru hogo masuku. Mono to koto no setsuzoku suru rekishi 日仏の交差という視座から見る保護マスクーモノとコトの接続する歴史. Hikaku nihongaku kyôiku kenkyû bumon kenkyû nenpô 比較日本学教育研究部門研究年報 (Rapprt annuel du Centre d'études japonaises comparées), 2023, 19, p.116-125. ⟨hal-04014960⟩
  • Ken Daimaru, Annette Becker. 戦争博物館から戦時の社会の博物館へ、国際比較によるアプローチ. Gunjishi-gaku, 2022, 57 (4), pp.4-34. ⟨hal-03816354⟩
  • Ken Daimaru, Henry Rousso. テロリズム犠牲者の博物館を構想する : アンリ・ルソー教授との対話. Gunjishi-gaku, 2022, 57 (4), pp.35-56. ⟨hal-03816355⟩
  • Ken Daimaru. Préserver la santé des masses. Expertises médicales et naissance de l'armée impériale japonaise, 1853-1894. Histoire, médecine et santé, 2020, 15, pp.67-85. ⟨hal-02948718⟩
  • Ken Daimaru. Nommer les « victimes de l’explosion » lors des deux bombardements atomiques au Japon. Mémoires en jeu, 2019, 8, pp.80-84. ⟨hal-02943941⟩
  • Ken Daimaru. Entre blessures de guerre et guerre des blessures : la « balle humanitaire » en débat en Europe et au Japon, 1890-1905. Le Mouvement social, 2016, 257 (4), pp.93. ⟨10.3917/lms.257.0093⟩. ⟨hal-02943923⟩
  • Ken Daimaru. 日仏比較の視点から見る衛生マスク. 17th International Consortium for Japanese Studies, Ochanomizu University, Nov 2022, Tokyo, Japan. ⟨hal-04014956⟩
  • Ken Daimaru. Contrôler et prévenir. Législation sanitaire et régulation des épidémies aux frontières japonaises,1874-1897. 14e Colloque de la Société française des études japonaises, Société française des études japonaises, Dec 2021, Orleans, France. ⟨hal-03473113⟩
  • Ken Daimaru. Le droit de la santé japonais face à la circulation épidémique : évolution historique et enjeux contemporains.. Le Japon et le Droit à l’Ère des Empires (1854-1952) : des Traités Inégaux à la Domination Japonaise en Asie Orientale, Institut d'Asie orientale (UMR5062), Nov 2021, Lyon, France. ⟨hal-03460371⟩
  • Ken Daimaru. Le masque prophylactique dans le Japon contemporain. Phénomène socio-technique et objet de controverses. La société japonaise face à la Covid-19, Groupe de recherche Populations japonaises (IFRAE / CRCAO), Nov 2021, Paris, France. ⟨hal-03460372⟩
  • Ken Daimaru. Collecter, codifier et diffuser les images médicales au Japon. Séminaire Histoire de l’Asie orientale contemporaine : sources, méthodes, objets, CRCAO / SIRICE, Dec 2021, Paris, France. ⟨hal-03460373⟩
  • Ken Daimaru. Trajectoires et carrières académiques. Table ronde du Bureau des Jeunes Chercheur.e.s du Gis Asie, Gis Asie, Mar 2021, Online, France. ⟨hal-03460369⟩
  • Ken Daimaru. Health and Modern Warfare. Locating Medical History in Japan's Long Nineteenth Century. Kyoto Lectures Series, École française d'Extrême-Orient (EFEO) & Italian School of East Asian Studies (ISEAS) co-hosted by Institute for Research in Humanities, Kyoto University, Jul 2021, Online, Japan. ⟨hal-03460370⟩
  • Ken Daimaru. Politique de la santé. Autour de la revue Histoire, médecine et santé. Rendez-vous de l'histoire de Blois, Rendez-vous de l'histoire de Blois, Oct 2020, Blois, France. ⟨hal-03460368⟩
  • Ken Daimaru. Le soldat endormi en Mandchourie. Combat nocturne et sommeil dans les journaux intimes de la guerre russo-japonaise, 1904-1905. Journées d'études 2020 Quai Branly « Veille et sommeil : cultures de la nuit », Musée du quai Branly et INALCO, Mar 2020, Paris, France. ⟨hal-03460367⟩
  • Ken Daimaru. Le dôme de Genbaku à Hiroshima. D’un lieu de souffrance au patrimoine de l’humanité. Colloque Interprétation et réconciliation des mémoires : La contribution des sites patrimoniaux liés aux conflits, Comité scientifique transnational franco-belge du dossier UNESCO ''Sites funéraires et mémoriels de la première guerre mondiale. Front Ouest'', Dec 2019, Paris, France. ⟨hal-03460365⟩
  • Ken Daimaru. Photographs from Manchuria. Visual Cultures and Medical Heritage in the Russo-Japanese War. Japan Forum – Workshop 2019 « Japon : acquisition, transformation et tradition », SOAS (School of Oriental and African Studies, University of London), Harvard Journal of Asiatic Studies & INALCO, Mar 2019, Paris, France. ⟨hal-03460359⟩
  • Ken Daimaru. La génération de la Première Guerre mondiale au Japon : sources et trajectoires médicales. Des sources pour une plus Grande Guerre / Sources for a greater Great War, Université Paris Nanterre, Jan 2019, Nanterre, France. ⟨hal-03460358⟩
  • Ken Daimaru. Visual Imagery and Clinical Medicine in the Russo-Japanese War. History of Science, Technology, and Medicine in Polycentric East Asia: toward Harmony in Diversity (和而不同)., International Society for the History of East Asian Science, Technology, and Medicine, Aug 2019, Jeonju, South Korea. ⟨hal-03460361⟩
  • Ken Daimaru. La santé des populations militaires dans le Japon impérial. La seconde rencontre scientifique entre l'IAO et l'IrAsia, Institut d'Asie Orientale (UMR 5062) et Institut de recherches asiatiques (UMR7306), Nov 2019, Lyon, France. ⟨hal-03460362⟩
  • Ken Daimaru. Face à la mort de masse. Rituels et commémorations de la guerre russo-japonaise, 1904-1905. Journée d’études Murmure des morts, Institut de recherches asiatiques (UMR 7306), Nov 2019, Aix-en-Provence, France. ⟨hal-03460364⟩
  • Ken Daimaru. L’itinérance estudiantine et le pluralisme médical dans le Japon du XIXème siècle. Soigner en terre étrangère au XIXe siècle (Europe, mondes atlantiques et coloniaux), Académie nationale de médecine & Université Paris Nanterre, Nov 2018, Paris, France. ⟨hal-03460357⟩
  • Ken Daimaru. The Japanese Army Medical Corps and International Observers at the time of the Russo- Japanese War, 1904-1914. Sources, locality and global history: science, technology and medicine in East Asia, International Society for the History of East Asian Science, Technology and Medicine, Jul 2015, Paris, France. ⟨hal-03460356⟩
  • Ken Daimaru. La postmémoire de la violence sexuelle durant la Seconde Guerre mondiale dans le Japon contemporain. Art et postmémoire au Rwanda, Goethe Institut de Kigali (Rwanda) et Projet Labex Arts-H2H "Art et postmémoire au Rwanda", Jan 2014, Kigali, Rwanda. ⟨hal-03460354⟩
  • Ken Daimaru. La mobilisation des médecins japonais à l’entrée de la Première Guerre mondiale. Colloque International « Débuts, commencements, initiations: les "premières fois" de la Grande Guerre », Historial de la Grande Guerre, Jun 2014, Péronne, France. ⟨hal-03460355⟩
  • Ken Daimaru. Perception of firearm wounds in Japanese military medicine during the Russo-Japanese war. Conflict and the senses: The Fifth Imperial War Museum and University of Bristol Conference on Materialities and Cultural Memory of 20th Century Conflict, Imperial War Museum and University of Bristol, Sep 2013, London, United Kingdom. ⟨hal-03460353⟩
  • Ken Daimaru. Production et réception des discours sur la « balle humanitaire » en Grande-Bretagne et au Japon au temps de la guerre russo-japonaise. L'Europe des guerres lointaines. Représentations et sensibilités (1820-1930), Paris 1, Nov 2012, Paris, France. ⟨hal-03460352⟩
  • Ken Daimaru. Préserver la santé des armées dans le Japon moderne : la médecine militaire face à la guerre russo-japonaise. Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences. Université Paris Nanterre; Birkbeck college (Londres), 2017. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02944049⟩
  • Ken Daimaru, Philippe Mesnard, Sophie Nagiscarde, Annette Becker. Hiroshima, une muséographie en recherche : Entretien avec M. Shiga Kenji, directeur du Musée du Mémorial pour la Paix d'Hiroshima mené le 17 novembre 2017 au Mémorial de la Shoah (Paris) par Ken Daimaru, Annette Becker, Sophie Nagiscarde du Mémorial de la Shoah et Philippe Mesnard. 2018, pp.126-130. ⟨hal-02943949⟩
  • Ken Daimaru. Fukushima, l'hiver nucléaire. 2012, pp.146-153. ⟨hal-02944006⟩

Partager