Membre CRCAO - Équipe Japon

Ignacio Quirós

Chercheur, Université Kokugakuin

Présentation

Depuis mon travail de thèse doctorale, qui fut animé par l’ambition d’élucider la polysémie de la notion archaïque de « koto », je me suis attelé à la tâche d’explorer, à travers l’analyse de certains mot-clé dans le Kojiki et le Nihon shoki, de divers aspects du système de pensée du Japon archaïque. Des mots en apparence anodins comme « koto » et « mono » peuvent, par le biais d’une étude systématique de ses nombreuses occurrences, aider à jeter un peu de lumière sur la vision du monde des Japonais de l’époque, reflétée en partie dans ces textes officiels. Des sujets reliés comme la mythologie de la soumission (koto-muke) ou la possible relation entre l’acte de parole « koto-age » et la « Constitution » de dix-sept articles dans le Nihon shoki ont été récemment examinés.

Thématiques de recherche

  • Langue et civilisation japonaise archaïque
  • Les mythes du Kojiki et du Nihonshoki

Programmes de recherche hors CRCAO

  • Responsable de la traduction en langue anglaise de la revue Kojiki-gaku (« Etudes sur le Kojiki ») à l’Université Kokugakuin de Tokyo

Enseignements

  • Cours de lecture et commentaire des mythes du Kojiki à l’Université Municipale de Yokohama et à l’Université Internationale de Akita

Publications (HAL Collection crcao)

  • Ignacio Quirós. Sens et fonctions de la notion de «Koto» dans le Japon archaïque : actes de parole, parole des actes. Linguistique. École pratique des hautes études - EPHE PARIS, 2016. Français. ⟨NNT : 2016EPHE5012⟩. ⟨tel-02101628⟩

Partager