CNRS

Rechercher




Accueil > Members > Associate Members

Michel VIEILLARD-BARON

publié le , mis à jour le

Professeur des Universités
INALCO

- michel.vieillard-baron@inalco.fr



Thèmes de recherche

- Poésie (waka) et poétique du Japon classique, histoire des milieux lettrés et des pratiques poétiques.

- Notes journalières et mémoires médiévaux (Meigetsuki de Fujiwara no Teika (1162-1241) et Kenreimon-in Ukyô no Daibu shû, d’Ukyô no Daibu (vers 1152-1232).

- Manuscrits poétiques conservés dans les bibliothèques françaises.

Publications principales

Ouvrages

2013 : Les enjeux d’un lieu, Architecture, paysages et représentation du pouvoir impérial à travers les poèmes pour les cloisons de la Résidence des Quatre Dieux-Rois-Suprêmes, Saishô shi tennô-in shôji waka (1207), Collège de France, Institut des hautes études japonaises, Paris.

2001 : Fujiwara no Teika (1162-1241) et la notion d’excellence en poésie. Théorie et pratique de la composition dans le Japon classique, Collège de France, Institut des Hautes Études Japonaises, Paris, 531 p.

Ouvrages collectifs

2006 : co-direction avec Joan Piggot, Ivo Smits, Ineke Van Put, Charlotte von Verschuer du Dictionnaire des sources du Japon classique, Dictionary of Sources of Classical Japan, Collège de France, Institut des Hautes Études Japonaises, Paris, 576 p.

Articles

2013 : « Pouvoir et poésie : la célébration du souverain à travers les poèmes pour les cloisons de la résidence des Quatre Dieux Rois Suprêmes, Saishô shi tennô-in shôji waka (1207) », in Les Rameaux noués, Mélanges pour Jacqueline Pigeot, Collège de France, Institut des Hautes Études Japonaises, Paris.

2011 : « Ôken no seitôsei wo koji suru jigyô toshite no Saishô shi tennô-in shôji waka [Les poèmes pour les cloisons de la Résidence des Quatre-Dieux-Rois Suprêmes comme entreprise d’affirmation de la légitimité du pouvoir impérial] » in Review of Asian and Pacific Studies, n°36, Université Seikei, Kichijôji, p.165-180.

2010 : « Kamo no Chômei, poète », préface aux Notes sans titre de Kamo no Chômei, Paris, Le Bruit du temps, 2010, p. 7-27.

2009 : « Kô chûshaku o yomu — “Kenchû mikkan” o megutte [Lire des commentaires anciens — A propos des “Considérations secrètes sur les commentaires de Kenshô” (XIIIe siècle)] », in, Shibata Shoji (éd.), Nichifutsu kyôdô ni yoru Nihon no gendai, koten bunka no gakusaiteki kenkyû [Recherches interdisciplinaires franco-japonaises sur la culture japonaise contemporaine et classique], Tôkyô Gaigo Daigaku, Tôkyô, p. 12-18.

2008 : « De nouveaux mondes : appariement et recontextualisation de poèmes tirés de romans dans le cadre du "Monogatari nihyakuban utaawase" », Cipango, Cahiers d’études japonaises, n° hors- série Autour du Genji monogatari, Paris, p.112-131.

2008 : « Les mots pour le dire : la métaphore dans les poèmes d’amour du Kokin wakashû », in Cécile Sakai et Daniel Struve (éds.), Regards sur la métaphore entre Orient et Occident, Philippe Picquier, Arles, p. 191-210.

Traductions

2010 : co-traduction et annotation avec Claire-Akiko Brisset, Jacqueline Pigeot, Daniel Struve, Sumie Terada et (groupe « Koten »), de Kamo no Chômei, Notes sans titre (Mumyôshô) – Propos sur les poètes et sur la poésie, Paris, Le Bruit du temps, 222 p. :
http://www.lebruitdutemps.fr/_livres/Notes%20sans%20titre/Notessanstitre.htm

2009 : co-traduction et annotation avec Claire-Akiko Brisset, Jacqueline Pigeot, Daniel Struve, Sumie Terada et (groupe « Koten ») de Regards critiques, Quatre réflexions sur la littérature classique dans le Japon des XVIIe- XVIIIe siècles, Paris, Collège de France, Institut des Hautes Etudes Japonaises, 71 p.

1997 : De la création des jardins, traduction du Sakutei-ki, Monographie de la Maison Franco-Japonaise, série Pensée japonaise (rééd. révisée 2003), Tôkyô, 93 p. Ouvrage récompensé par le prix spécial Shibusawa Claudel 2004.

Comptes rendus

2010 : Recension des ouvrages : Jean-Noël Robert (trad. et commentaires), La Centurie du Lotus, Poèmes de Jien (1155-1225) sur le Sûtra du Lotus, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Collège de France / Institut des Hautes Etudes Japonaises, Paris, 2008, et Ishikawa Hajime et Yamamoto Hajime (notes et commentaires), Shûgyoku shû (jô), coll. Waka bungaku taikei, n°58, Meiji shoin, Tôkyô, 2008, in, Cipango, Cahiers d’études japonaises n°17, Paris, p. 273-278.

2008 : Recension de l’ouvrage Mémoires d’une éphémère (945-974), par la mère de Fujiwara no Michitsuna, traduction et commentaires de Jacqueline Pigeot, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Collège de France / Institut des Hautes Etudes Japonaises, Paris, 2006, in, Cipango, Cahiers d’études japonaises, n° hors- série, Paris, p. 402-415.

Enseignements en cours

Séminaire M2 (Master Etudes Japonaises, Université Paris Diderot/INALCO) : Littérature classique (Lecture du Meigetsuki de Fujiwara no Teika (1162-1241) et du Kenreimon-in Ukyô no Daibu shû, d’Ukyô no Daibu (vers 1152-1232).
Cours Licence 3 : Initiation au sino-japonais (kanbun).
Cours Licence 3 : Version.
Cours Licence 2 : Histoire de la littérature japonaise classique.
Cours Licence 1 : Structure de la langue.