CNRS

Rechercher




Accueil > Membres > Doctorants

Aude LUCAS

publié le , mis à jour le

Aude LUCAS
aude.lucas.xz@icloud.com

Paris Diderot Paris 7
Doctorante contractuelle
Ecole Doctorale 131 : Langue, littérature, image : civilisations et sciences humaines (domaines anglophone, francophone et d’Asie orientale)
U.F.R. Langues et civilisations de l’Asie orientale – études chinoises

Titre de la thèse : L’EXPRESSION SUBJECTIVE DANS LES RECITS ONIRIQUES DE LA LITTERATURE DE FICTION DES QING

Direction : Rainier LANSELLE

Le récit de rêve est une matière privilégiée par laquelle s’expriment des questions liées au désir et au langage. En m’appuyant sur des récits oniriques fictionnels des XVIIe-XVIIIe siècles, et par une solide connaissance de ce qu’ils ont de classique ou de novateur, j’explore dans ma thèse, notamment à l’aide de l’outil psychanalytique, les nouvelles modalités d’expression de la subjectivité de la Chine pré-moderne.

Objets et thèmes de recherche :

Mes travaux portent sur la littérature de fiction des Ming et des Qing (XIVe-XIXe siècles). Je m’intéresse ainsi
- aux huaben 話本, textes narratifs en prose rédigés en langue vulgaire
- aux pièces de théâtre des Ming (Xixiang ji 西廂記, Le Pavillon de l’ouest de Wang Shifu 王實甫, Mudan ting 牡丹亭, Le Pavillon aux pivoines de Tang Xianzu 湯顯祖...)
- aux romans longs des Ming et Qing (Xiyou ji 西遊記, Le Voyage en occident de Wu Cheng’en 吳承恩, Honglou meng 紅樓夢, Le Rêve dans le pavillon rouge de Cao Xueqin 曹雪芹...)
- aux recueils de récits courts des Qing (Liaozhai zhiyi 聊齋誌異, Les Notes de l’étrange de Liaozhai de Pu Songling 蒲松齡, Zi bu yu 子不語, Ce dont le maître ne parlait pas de Yuan Mei 袁枚, Yuewei caotang biji 閱微草堂筆記, Notes de la chaumière des observations subtiles de Ji Yun 紀昀...)

Je porte un intérêt prononcé au thème du surnaturel dans la littérature de récit, aussi me suis-je intéressée à la mort et à la réincarnation dans la littérature de narration chinoise. Ces thèmes m’ont amenée à réfléchir à des questions telles que celles de la rétribution, du corps, du souvenir... Mon domaine de recherche s’intéresse ainsi largement à tout l’imaginaire de la représentation du monde invisible.
Mon travail de thèse m’amène à étudier la question du rêve dans la Chine classique.

Publications :

LUCAS, Aude (2017). “Oublier son origine  : L’amnésie de soi comme condition de la subjectivité dans le Rêve Du Pavillon Rouge (Honglou Meng 紅樓夢 ) de Cao Xueqin 曹雪芹(XVIIIe siècle).” Travaux en cours   : Origine/Origines, n° 13, p. 203–214.

Communications :

20 mai 2017 : "When an Eccentric Taoist Becomes Involved in Mundane Affairs : A Fantasy", dans le cadre du Onzième Colloque International des Etudes Taoïstes (DaoConfParis 2017 : Créativité et Diversité)

Août 2016 : "Transgressive Yet Tender : How Sons Rebel Against Their Fathers in Pu Songling’s Liaozhai zhiyi ?" dans le panel intitulé "Rules and Rebellion : Defying Authority in Ming and Qing Fictional Narratives", dans le cadre de la conférence bisannuelle de la European Association for Chinese Studies.

9 Juin 2016 : « Oublier son origine : l’amnésie de soi comme condition de la subjectivité dans Le Rêve du Pavillon Rouge (Honglou meng) de Cao Xueqin (XVIIIe s.) », dans le cadre des rencontres doctorales LLSHS de Paris 7 sur le thème "Les Origines".

13 novembre 2015 : « D’une onirologie moderne dans un grand
roman classique : le rêve de Lin Daiyu au chapitre 82 du Honglou meng 紅樓夢 », dans le cadre de la journée doctorale du CRCAO.

2 juillet 2015 : « Corps et gestes : incessants retours à la vie et rites de la mort dans la littérature chinoise de récit (XVIIe siècle) », dans le cadre du congrès international de l’Association française d’ethnologie et d’anthropologie.

28 mars 2015 : « A Construction of the Supernatural : Time and Space in Dreams in Pu Songling’s Liaozhai zhiyi » dans le panel intitulé "Dreams Scenes and the Construction of Narrative in Late-Ming and Early-Qing Fiction", dans le cadre de la conférence annuelle de l’Association for Asian Studies.

Enseignements :

Paris Diderot Paris 7 – U.F.R. Langues et civilisations de l’Asie orientale – section études chinoises

2014-2017 :

Autoformation en ligne, partie culture générale de la Chine (L1 et L2)
Compréhension écrite et version (L1)