CNRS

Rechercher




Accueil > Événements > Séminaires et conférences

Conférence de Charlene Mackley

publié le , mis à jour le

Dans le cadre du séminaire RITUELS de l’équipe TBACT du CRCAO

Vendredi 21 mars, à 10H
Maison de l’Asie
22 Avenue du Président Wilson
Salle du rez-de-chaussée
Paris

Charlene Makley
Maître de conférences au Département d’anthropologie de Reed College, Portland, (Orégon).

Présentera une conférence intitulée

The Politics of Presence : Voice, Deity Possession, and Dilemmas of Development Among Tibetans in the PRC

ABSTRACT
Taking inspiration from linguistic anthropological approaches to the work of the Russian philosopher and literary critic Mikhail Bakhtin (1895-1975), this paper uses a Bakhtinian perspective on voice as contested presence to analyze the post-Mao revival of mountain deity possession practices among Tibetans in China’s northwestern province of Qinghai. Responding to recent work suggesting that state-led development processes have intensified grassroots contests over the moral sources of authority and legitimacy in China, the paper contrasts the ambivalent voices of an urbanizing village’s Tibetan party secretary with those of the village’s deity medium as they emerged in a mid-2000s village conflict. The conflict underscored a crisis of authority or moral "presence" among Tibetans under intensifying central-state-led development pressures that for many carried forward the disenfranchisement of Tibetans begun in the 1950s.

Charlene Makley est maître de conférences au Département d’anthropologie de Reed College, Portland, (Orégon). Depuis 1992, elle a fait de nombreuses enquêtes de terrain en Amdo (Qinghai) et travaillé dans les archives. Elle est l’auteure de The Violence of Liberation : Gender and Tibetan Buddhist Revival in Post-Mao China, publié en 2007 par University of California Press. Dans ce travail elle explore les relations de genre, les réformes économiques et le renouveau monastique bouddhique à Labrang, ville tibétaine, dans ce qui est aujourd’hui la province du Gansu en Chine
Son projet de livre en cours, The Politics of Presence : State-Led Development, Personhood and Power among Tibetans in China, est une ethnographie des relations État-locales à Rebgong (ch. Taer), face au programme du Développement de l’Ouest et durant la répression militaire qui a suivi les troubles de 2008. L’ouvrage met en dialogue les théories anthropologiques sur l’Etat, le développement et la personne avec les récents débats interdisciplianires concernant la nature intrinsèque de la subjectivité humaine, la capacité à agir et les relations avec l’autre non-humain (y compris les divinités). Charlene E. Mackley a pour sujets d’intérêt le développement et la mondialisation, l’anthropologie économique, les études de genre, les études mediatiques, anthropolgie linguistique, les théories sur la religion et le rituel, les théories féministes, la dialectologie du tibétain de l’Amdo et l’histoire tibétaine régionale de l’Amdo.