CNRS

Rechercher




Accueil > Membres > Post-doctorants

Seiko SUZUKI

par Moretti Costantino - publié le , mis à jour le

SUZUKI_Seiko
Doctorat ès lettres, obtenu avec une thèse intitulée :「科学」としての日本音楽研究:田辺尚雄(1883-1994)の雅楽研究と日本音楽史の構築 (L’établissement d’un savoir musicologique japonais en tant que "science" : les recherches sur le gagaku et la construction de l’histoire de la musique japonaise chez Hisao Tanabe) (en japonais), Université de Tokyo, le 18 septembre, 2014.
Qualification aux fonctions de maître de conférences, Section 15 (Février 2015).

Thèmes de recherche

- Le processus de standardisation de la langue japonaise à travers l’enregistrement sonore
- La prosodie dans le sermon mélodique bouddhiste à l’époque moderne et contemporaine
- Les arts du spectacle et la musique traditionnelle japonaise au XXe siècle
- La modernisation des études sur la gamme de l’époque Edo à l’ère Meiji

Publications principales

1. « La question de l’identité culturelle dans les discours sur la musique d’Okinawa : le cas des ethnomusicologues », Japon Pluriel, vol.11, SFEJ, décembre 2016, p.139-146.
2. « 沖縄音楽の録音採集における周縁性の諸相 (Quelques aspects de la marginalité dans le recueil de l’enregistrement de la musique d’Okinawa) », GENESIS, vol.20, décembre 2016, p.34-46. (http://id.nii.ac.jp/1152/00000175/)
3. « Le gagaku, musique de l’Empire : Tanabe Hisao et le patrimoine musical comme identité nationale », Paris, Cipango, n°20, Arts du spectacle, arts de la scène japonais I, 2013, p.95-139 ; mis en ligne le 18 avril 2015. (http://cipango.revues.org/1999).
4. « フランスにおける日本関連の歴史的録音資料:上田万年、安藤正次、松尾邦之助 (Les archives sonores historiques japonaises en France : Mannen Ueda, Masatsugu Ando et Kuninosuke Matsuo) », Qu’est-ce que nous avons enregistré ? (résumé de conférence), mars 2015, Université de Kobe.
5. « ‘‘Les recherches scientifiques sur la théorie de la musique orientale’’ de Tanabe Hisao : étude sur la musicologie japonaise des années 1920 », 日本アイデンティティとアジア L’identité japonaise et l’Asie, coll. Tokyo, Kokusai Nihongaku kenkyûsôsho 国際日本学研究叢書21, Hôsei publishing, janvier 2015, p.239-252.
6. (en japonais) « 雅楽 Le gagaku », dir., Tomohiro Nomura, Nihon bunka no genryû wo saguru 日本文化の源流を探る, Chapitre 9, Tokyo, Kyôto zôkei geijutsu daigaku shuppan kai, avril 2014.
7. Des discographies : « Introduction aux musiques du Japon », sous la responsabilité du chef du service des documents sonores du département de l’Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France, 2014. (http://www.bnf.fr/documents/discographie_japon.pdf)
8. (en japonais) « 田邊尚雄「音楽の発達と其民族の特性」(一九一八年)と二十世紀初頭における音楽思想 “L’évolution de la musique comme caractéristique de la nation” (1918) de Hisao Tanabe : un aspect de la pensée musicale au début du XXe siècle », Tokyo, Hikaku Bunmei 比較文明, n°24, mars 2009, p.267-293.
9. (en japonais) « 近代における雅楽概念の形成過程 Processus de construction de l’idée de gagaku moderne », Tokyo, Bunka shigen kenkyû 文化資源研究, volume 4, mars 2006 p.41-49.

Interventions depuis 2013

1. « 小沢昭一と節談説教:1960~1970年代における声の文化の復権活動 (Shôichi Ozawa et le sermon mélodique bouddhiste : le mouvement de revendication pour la culture orale dans les années 1960 et 1970) », exposé présenté au 68ème congrès de la Société japonaise de musicologie, le 29 octobre 2017, à Kyoto.
2. « The Concept of Marginality in Japanese Performing Arts in the 1960s and the 1970s : ‘Itinerant Arts of Japan’ and Shôichi Ozawa », exposé présenté au 49ème symposium international de l’ICTM (The International Council for Traditional Music), 17 juillet 2017, à Limerick.
3. « Le striptease et les intellectuels de 1947 aux années 1970 », exposé présenté au 12ème colloque de la SFEJ, le 16 décembre 2016, à Lyon.
4. « Representation of Japanese Traditional Music in France in the 1930’s : Investigating the Recording Collection of Museum Spoken Word [Musée de la parole] », exposé présenté au 5ème ICTM Study Group Symposium for “Musics of East Asia”, le 26 août 2016, à Taipei.
5. « Recording Collections of the Japanese Marginal Music in the 1960’s and 1970’s », exposé présenté au 9ème Symposium de l’ICTM Study Group “Music and Minorities”, le 8 juillet 2016, à Rennes.
6. « Music Recording and the Formation of Okinawa Cultural Identity », exposé présenté au colloque international « Les industries culturelles du Japon colonial et la guerre », CRCAO, le 8 avril 2016, à Paris.
7. « L’influence de la musicologie française dans le domaine de l’étude de la musique japonaise : la traduction japonaise de l’œuvre de Jules Combarieu et son rôle historique dans le Japon moderne » exposé présenté au 1er colloque international « Le musicien japonais en France ou les rapports France-Japon dans le monde musical », le 6 février 2016, à Paris.
8. « La musique d’Okinawa comme outil d’expression politique dans le Japon moderne et contemporain » exposé présenté au colloque international « Orchestrer la nation : Musiques, danses et [trans]nationalismes », le 13 novembre 2015 à Paris.
9. « Okinawan Folksong and ‘Forbidden Song’ : Rô Takenaka’s Musical Theory in the 1960’s and 1970’s », exposé présenté au 48ème symposium international de l’ICTM, le 17 juillet 2015, à Astana, Kazakhstan.
10. « L’identité culturelle dans les discours sur la musique d’Okinawa : le cas des intellectuels de la métropole japonaise », exposé présenté au 11ème colloque de la SFEJ, le 13 décembre 2014, à Paris.
11. « ‘‘Music for family’’ in the 1920’s », exposé présenté au 4ème symposium international de « Music of East Asia Study Group » de l’ICTM, le 22 août 2014, à Nara.
12. « ‘‘Les recherches scientifiques sur la théorie de la musique orientale’’ de Hisao Tanabe : étude sur la musicologie japonaise des années 1920 », exposé présenté au 9ème colloque international « La part de l’Asie dans l’identité japonaise », le 3 novembre 2013, à Kientzheim.

Organisation de colloques et de journées d’étude

1.Co-organisation du colloque international « Mémoire sonore du Japon : le disque, la musique et la langue », Bibliothèque nationale de France, le 25 janvier 2019. (validé)
2. Membre du comité d’organisation du Symposium sur l’enseignement du japonais pour l’Association des Enseignants de Japonais en France (AEJF), INALCO, les 16 et 17 juin 2017.

Vie associative

- Membre du conseil d’administration de la Société française des études japonises (SFEJ)
- Membre du conseil d’administration de l’Association des Enseignants de Japonais en France

CV_Suzuki_Seiko