CNRS

Rechercher




Accueil > Membres > Permanents

Damien CHAUSSENDE

publié le , mis à jour le

Damien CHAUSSENDE

Chargé de recherche

CNRS (section 33)

damienchaussende[at]yahoo.fr


Responsable (avec François Martin) du programme « Individus, groupes humains et société dans le haut Moyen-Âge chinois ».

Directeur du projet éditorial « Histoire générale de la Chine » aux éditions Les Belles Lettres (12 auteurs et 10 volumes à paraître à partir de la fin 2015).

Responsable (avec Karine Chemla et Daniel Morgan) du projet éditorial collectif intitulé Monographs in Tang Official Historiography : Perspectives From The Technical Treatises of The Book of Sui. Projet réalisé dans le cadre du programme ERC Mathematical Sciences in the Ancient World (SAW).


Thèmes de recherche

Mon domaine de recherche est l’histoire de la civilisation non matérielle de la Chine classique, et plus particulièrement celle de la période du haut Moyen Âge (IIIe-VIIe siècle). Les domaines couverts sont les suivants :

- l’historiographie chinoise traditionnelle (le statut de l’histoire en Chine, les spécificités de la pensée historienne chinoise, la rhétorique historienne),
- l’histoire politique (les périodes de changement dynastique et les questions de légitimation du pouvoir),
- l’idéologie politique (philosophie politique et exercice du pouvoir, rivalités doctrinales),
- les institutions (titulatures, fonctions et organes de gouvernement).

Mes recherches actuelles s’articulent autour de l’étude du Shitong 史通 (Traité de l’historien parfait) de Liu Zhiji 劉知幾 (661-721) et du Zhenguan zhengyao 貞觀政要 (Leçons politiques de l’ère Zhenguan) de Wu Jing 吳兢 (670-749). Je travaille également à l’élaboration d’une synthèse consacrée à l’écriture de l’histoire dans la Chine classique.

Publications principales

Sous presse (textes remis aux éditeurs)

« The Western Jin », chapitre de Cambridge History of China, volume 2, The Six Dynasties, dirigée par Albert Dien et Keith Knapp.

« Le monde chinois », chapitre de Les sources orientales de l’histoire romaine, dirigé par Giusto Traina.

« Quand la Chine est-elle "ancienne" ? », « Les empires chinois des Qin et des Han », chapitres de Histoire des mondes anciens, dirigé par Giusto Traina.

« Liang shu », « Chen shu », « Beitang shuchao », notices dans Six Dynasties Texts, dirigé par Albert Dien, Keith Knapp, Cynthia Chennault.

Ouvrages

2014 : Liu Zhiji, Traité de l’Historien parfait. Chapitres intérieurs, Présenté, traduit et annoté par Damien Chaussende, Paris, les Belles Lettres, 2014, 832 p.

2013 : La Chine au XVIIIe siècle. L’apogée de l’empire sino-mandchou des Qing, Paris, Les Belles Lettres, 269 p.

2013 (traduction) : Yuri Pines, L’invention de la Chine éternelle : Comment les maîtres-penseurs des Royaumes combattants ont construit l’empire le plus long de l’histoire (Ve-IIIe siècles av. J.-C.), Paris, Les Belles Lettres, 2013. [Traduction de Envisioning Eternal Empire : Chinese Political Thought of the Warring State Era, Honolulu, University of Hawai’i press, 2009]

2010 : Des Trois royaumes aux Jin : Légitimation du pouvoir impérial en Chine au IIIe siècle, Paris, Les Belles Lettres, 2010, 465 p. Prix Giles 2013 de l’Académie des inscriptions et Belles Lettres.

2010 :Le Premier empereur de Chine, Paris, Les Belles Lettres, 2010, 186 p.

Articles

« Un historien parle aux historiens : politique et écriture de l’histoire dans le Traité de l’historien parfait du Chinois Liu Zhiji », dans Nathalie Kouamé (dir.), avec la collaboration de Catherine Coquery-Vidrovitch, Eric P. Meyer et Anne Viguier, Historiographie d’ailleurs. Comment écrit-on l’histoire en dehors du monde occidental ?, Karthala, 2014, p. 145-156.

« Comment doit-on écrire l’histoire dans la Chine classique ? Le Traité de l’historien parfait de Liu Zhiji », Journal Asiatique, 2013, n°301-2, p. 515-530.

« Le Bureau de l’histoire en Chine sous la dynastie des Tang (618-907) », Journal Asiatique, 2012, n°300-2, p. 527-544.

« Être historien dans la Chine classique : un métier à risque », dans J.-M Durand, Th. Römer, J.-P. Mahé (dir), La Faute et sa punition dans les sociétés orientales, Louvain, Peeters, 2012, p. 241-254.

« Un historien sur le banc des accusés : Liu Zhiji juge Wei Shou », Études chinoises, 2010, vol. XXIX., p. 141-180.

« Augures et pronostics dans la légitimation politique en Chine au IIIe siècle : l’exemple du clan Sima et de la fondation de la dynastie des Jin (266-420) », Cahiers de l’Institut du Proche-Orient Ancien (Collège de France), 2010, n°3, p. 291-304.

Comptes rendus

José Rabasa, Masayuki Sato, Edoardo Tortarolo, and Daniel Woolf (ed.), The Oxford History of Historical Writing. Volume 3 : 1400-1800, Oxford, Oxford University Press, 2012, Journal Asiatique, 2013, n° 301-1, p. 326-328.

On Ethics and History : Essays and Letters of Zhang Xuecheng, Translated and with an Introduction by Philip J. Ivanhoe, Stanford : Stanford University Press, 2010, T’oung Pao, 2011, n° 97, p. 410-412.

Andrew Feldherr, Grant Hardy (ed.), The Oxford History of Historical Writing, Volume 1 : Beginnings to AD 600, Oxford, Oxford University Press, 2011, T’oung Pao, 2011, n° 97, p. 393-396.

Wu Fusheng, Written at Imperial Command : Pangyric Poetry in Early Medieval China, New York, SUNY Press, 2008, T’oung Pao, 2010, n° 96, p. 255-258.

Yuri Pines, Envisioning Eternal Empire : Chinese political thought of the Warring States era, Honolulu, Hawai’i University Press, 2009, Études chinoises, 2009, vol. XVIII, p. 276-279.

Fritz-Heiner Mutscheller, Achim Mittag (dir.), Conceiving the Empire, China and Rome Compared, Oxford, Oxford University Press, 2008 ; Walter Scheidel (dir.), Rome and China, Comparative Perspectives on Ancient World Empires, Oxford, Oxford University Press, 2009, Études chinoises, 2009, vol. XXVIII, p. 267-276.

Références bibliographiques dans HAL-SHS : ici

Page Academia.edu : ici