CNRS

Rechercher




Accueil > Membres > Permanents

Damien CHAUSSENDE

par Lemardelé Élise - publié le , mis à jour le

Chargé de recherche CNRS (section 33)

Lien vers HAL : ICI

Mon carnet de recherche Hypothèses : ICI


Directeur du projet éditorial « Histoire générale de la Chine » aux éditions Les Belles Lettres (10 volumes à paraître à partir de 2017).

Volumes parus :

2017 : Les Dynasties Qin et Han, par Marianne Bujard et Michèle Pirazzoli-t’Serstevens

2019 : La République de Chine, par Xavier Paulès

2018 : La République populaire de Chine, par Gilles Guiheux


Thèmes de recherche

Mon domaine de recherche est l’histoire de la civilisation non matérielle de la Chine classique. Je m’intéresse en particulier à l’historiographie chinoise traditionnelle, à l’histoire politique et à l’idéologie politique.

Principales publications

Ouvrages

2020 : avec François Martin (dir), Dictionnaire biographique du haut Moyen Âge chinois. Culture politique et religion de la fin des Han à la veille des Tang (IIIe s.-VIe s.), Paris, les Belles Lettres.

2019 : avec Daniel P. Morgan (ed), et la collaboration de Karine Chemla, Monographs in Tang Official Historiography. Perspectives from the Technical Treatises of the History of Sui (Sui shu), Springer, Why the Sciences of the Ancient World Matter series (WSAWM, volume 3).

2014 : Liu Zhiji, Traité de l’Historien parfait. Chapitres intérieurs, Présenté, traduit et annoté par Damien Chaussende, Paris, les Belles Lettres, 2014, 832 p.

2013 : La Chine au XVIIIe siècle. L’apogée de l’empire sino-mandchou des Qing, Paris, Les Belles Lettres, 269 p.

2010 : Des Trois royaumes aux Jin : Légitimation du pouvoir impérial en Chine au IIIe siècle, Paris, Les Belles Lettres, 2010, 465 p. Prix Giles 2013 de l’Académie des inscriptions et Belles Lettres.

2010 :Le Premier empereur de Chine, Paris, Les Belles Lettres, 2010, 186 p.

Traductions

2016 : Keith McMahon, Sexe et pouvoir à la cour de Chine. Épouses et concubines des Han aux Liao (IIIe s. av. J.-C.-XII s. ap. J.-C.), Paris, Les Belles Lettres.

2013 : Yuri Pines, L’invention de la Chine éternelle : Comment les maîtres-penseurs des Royaumes combattants ont construit l’empire le plus long de l’histoire (Ve-IIIe siècles av. J.-C.), Paris, Les Belles Lettres, 2013.

Articles et chapitres d’ouvrages

« The Western Jin », chapitre de Cambridge History of China, volume 2, The Six Dynasties, 220-589, dirigée par Albert E. Dien et Keith N. Knapp., p. 79-94.

« Introduction », avec Daniel P. Morgan, dans Daniel P. Morgan, Damien Chaussende (eds.), with the collaboration of Karine Chemla, Monographs in Tang Official Historiography - Perspectives from the Technical Treatises of the History of Sui (Sui shu), Springer, 2019, p. 1-25.

Epilogue : Treatises According to Tang Historian Liu Zhiji”, dans Daniel P. Morgan, Damien Chaussende (eds.), with the collaboration of Karine Chemla, Monographs in Tang Official Historiography - Perspectives from the Technical Treatises of the History of Sui (Sui shu), Springer, 2019, p. 343-357.

« Un historien parle aux historiens : politique et écriture de l’histoire dans le Traité de l’historien parfait du Chinois Liu Zhiji », dans Nathalie Kouamé (dir.), avec la collaboration de Catherine Coquery-Vidrovitch, Eric P. Meyer et Anne Viguier, Historiographie d’ailleurs. Comment écrit-on l’histoire en dehors du monde occidental ?, Karthala, 2014, p. 145-156.

« Comment doit-on écrire l’histoire dans la Chine classique ? Le Traité de l’historien parfait de Liu Zhiji », Journal Asiatique, 2013, n°301-2, p. 515-530.

« Le Bureau de l’histoire en Chine sous la dynastie des Tang (618-907) », Journal Asiatique, 2012, n°300-2, p. 527-544.

« Être historien dans la Chine classique : un métier à risque », dans J.-M Durand, Th. Römer, J.-P. Mahé (dir), La Faute et sa punition dans les sociétés orientales, Louvain, Peeters, 2012, p. 241-254.

« Un historien sur le banc des accusés : Liu Zhiji juge Wei Shou », Études chinoises, 2010, vol. XXIX., p. 141-180.

« Augures et pronostics dans la légitimation politique en Chine au IIIe siècle : l’exemple du clan Sima et de la fondation de la dynastie des Jin (266-420) », Cahiers de l’Institut du Proche-Orient Ancien (Collège de France), 2010, n°3, p. 291-304.

Voir en ligne : Mon carnet de recherche