CNRS

Rechercher




Accueil > Fiches Programmes > Programmes Japon

Japonica Extravaganza

par Lemardelé Élise - publié le

Nom du groupe : Groupe de traduction « Japonica Extravaganza »

Intitulé du projet : « Dire et traduire les excentricités littéraires du japonais vers le français »
Responsables du projet : Thomas Garcin (MCF, Université de Paris, titulaire CRCAO) et Gérald Peloux (MCF, Cergy Paris Université, chercheur associé au CRCAO)

Participants :
Membres titulaires : Thomas Garcin (Université de Paris), Cécile Sakai (Université de Paris)
Membres associés : Anne Bayard-Sakai (Inalco), Gérald Peloux (Cergy Paris Université)
Membres extérieurs : Antonin Bechler (Université de Strasbourg), Jean-Baptiste Flamin (traducteur professionnel), Benjamin Giroux (Inalco), Guillaume Muller (Université Bordeaux Montaigne), Mayumi Shimosakai (Université d’Orléans), Miyako Slocombe (traductrice professionnelle), Aki Yoshida (Inalco).

Présentation du projet :
Entre 1991 et 1998 paraissait chez Picquier une Anthologie de nouvelles japonaises en trois volumes, qui avait permis aux lecteurs francophones de découvrir la richesse et la variété de la littérature japonaise du XXe siècle. Cette publication était le fruit d’un travail de longue haleine mené à partir des années 1980 par un groupe de traducteurs nommé Kirin, réunis autour d’enseignants-chercheurs de l’Université Paris Diderot (Paris 7). L’objectif des membres de Kirin était de se former ensemble aux exigences du métier de traducteur, sur la base de traductions proposées par chacun des membres du groupe.

Le projet Japonica Extravaganza réactive le principe d’un groupe de traduction. Celui-ci prend la forme d’un atelier mensuel au cours duquel la traduction d’une nouvelle proposée par un des membres est relue dans ses moindres détails par l’ensemble des participants. Cécile Sakai et Anne Bayard-Sakai, anciens membres de Kirin, ont accepté de participer au projet permettant ainsi à l’ensemble des membres de bénéficier de leur grande expérience de la traduction littéraire. Le projet est adapté au contexte contemporain d’une plus grande visibilité de la littérature japonaise en France. Plutôt que d’envisager une anthologie générale, le groupe a ainsi choisi de travailler sur un thème spécifique qui puisse contribuer au renouvellement du regard sur la littérature japonaise en France. Le choix s’est porté sur la question de l’extravagance, du bizarre, de l’excentricité dans la littérature japonaise de 1930 à nos jours. Certaines nouvelles sélectionnées ont été rédigées par des écrivains notoires (Abe Kôbô, Dazai Osamu, Kawabata Yasunari, Mishima Yukio). D’autres sont l’œuvre d’auteurs encore peu connus du public francophone (Fukazawa Shichirô, Kim Sok-pom/Kin Sekihan, Ôhiro Tatsuhiro, Sakaguchi Ango, Tani Jôji, Yumeno Kyûsaku). Toutes reflètent, au niveau textuel et/ou thématique, une forme d’excentricité littéraire. La première partie du projet se concentre sur la période 1930-1970, la seconde sera resserrée sur une période plus contemporaine (1970-2010).

Production et action scientifique :
- Atelier mensuel de traduction
- Publication de deux anthologies assorties d’une introduction et d’un appareil critique
- Organisation d’une ou deux journées d’études autour des questions de traduction en lien avec les textes et les auteurs traduits.