CNRS

Rechercher




Accueil > Fiches Programmes > Programmes Tibet

Le Bön et les traditions dites autochtones et archaïque

par Pons Philippe - publié le

Responsables : Jean-Luc Achard, Charles Ramble

Inscription disciplinaire Philologie, Sciences religieuses

Participants :

Membres titulaires

Jean-Luc Achard, Charles Ramble

Collaborateurs étrangers

Prof. David Germano (University of Virginia), Prof. Jacob Dalton (University of Berkeley), Prof. Kurt Keutzer (University of Berkeley), Prof. Anne Klein (Austin University), Prof. Daniel Berounsky (Charles University, Prague), Dr Henk Blezer (University of Leiden), Dr Dan Martin (University of Jerusalem), Prof. Michael Friedrich (University of Hamburg), Dr Agnieszka Helman-Wazny (University of Hamburg), Rev Tenpa Yungdrung (Triten Norbutse Institution, Katmandou), Prof. Jean-Marc des Jardins (Concordia University, Montréal)

Post-doctorants

Alexander Smith, Daniel Scheidegger (sans rattachement, ex-université de Berne)

Doctorants

Bazhen Zeren, Wang Yuewei, Valentina Punzi, Maria Arizaga (toutes EPHE)

***

Les enseignements rDzogs chen se retrouvent dans les deux plus anciennes traditions spirituelles du Tibet : le Bön et l’école rNying ma. Les recherches entreprises sur ce système porteront pour ce quinquennal sur l’étude de l’une des collections textuelles les plus influentes de toute l’histoire du rDzogs chen, intitulée sNying thig ya bzhi. Cette collection comporte un ensemble de cinq corpus appartenant au cycle secrétissime (yang gsang) de la Section des Préceptes (Man ngag sde) : 1. le Bi ma snying thig (3 volumes, fin 10e s), 2. le Bla ma yang tig (2 volumes, de Klong chen pa, 1308-1364), 3. le mKha’ ‘gro snying thig (2 volumes, 14e s), 4. le mKha’ ‘gro yang tig (3 volumes, de Klong chen pa), et 5. la synthèse de l’ensemble dans le Zab mo yang tig (2 volumes de Klong chen pa). L’objectif de ce programme sera de présenter une analyse de ces différents corpus (qui couvrent donc un total de 11 volumes), avec un catalogue initial, une description systématique de tous les textes qui les composent, et la traduction des biographies des patriarches les plus importants associés à cette collection. Les sources antérieures à la collection et celles qui s’en inspirent feront également l’objet d’une analyse et d’un possible choix de traductions.

Ce projet examinera les rituels de la religion Bon à partir de deux perspectives. La première, l’aspect textuel, nécessitera de définir le corpus de textes qui doit être examiné et d’en rendre le contenu accessible à travers sa reproduction, sa paraphrase et sa traduction. Le cœur du projet dans sa composante textuelle est constitué par une compilation de textes rituels, couvrant 890 folios subdivisés en une centaine de sections. L’on s’appuiera également sur d’autres travaux canoniques ou non-canoniques Bonpo. Un élément important du volet textuel sera l’étude de collections de manuscrits Bonpo en collaboration avec le Center for Manuscript Studies de l’Université d’Hambourg, dans la perspective d’identifier des traits codicologiques qui pourraient être typiques de textes Bonpo. Le deuxième aspect de ce projet concerne l’exécution même de ces rituels. On étudiera en particulier les activités des prêtres ou des moines et leurs assistants, la participation des non-spécialistes étant également prise en considération. Il est possible de suivre le développement du projet sur un site (www.kalpa-bon.com) où images et textes sont associés à des enregistrements vidéos sous-titrés.

Production et actions scientifiques Contrats d’édition signés avec les Editions Khyung-Lung ; publication d’un collectif chez Sunny Press (édité par D. Germano et al.) ; publications d’articles dans des revues spécialisées.

Contrat d’édition signé avec Serindia Publications pour une étude de rituels Bon en trois tomes ; élaboration du site-web www.kalpa-bon.com, qui a déjà été créé ; publication d’articles et ouvrage collectif ; ateliers et colloques.