CNRS

Rechercher




Accueil > Fiches Programmes > Programmes Chine

Histoires et historiens de la Chine classique

par Pons Philippe - publié le , mis à jour le

Responsables : Béatrice L’Haridon et Damien Chaussende

Participants

Membres titulaires

Damien Chaussende (CNRS), Sylvie Hureau (EPHE), Béatrice L’Haridon (Université de Paris) Alexis Lycas (EPHE), Daniel Morgan (CNRS), Olivier Venture (EPHE), Chao Zhang (EPHE)

Membres associés

Pablo Blitstein (univ. Heidelberg), Shao Baoqing (univ. Bordeaux)

Doctorants

Hugo Dubois-Mouro (Université de Paris), Bingwei Jia (Université de Paris)

Collaborations :
Stephen Durrant (University of Oregon), Sebastian Eicher (Ludwig-Maximilians-Universität), Lee Chi-hisang (FoGuang University, Taiwan), Lu Shih-hao (National Taiwan University), Michael Nylan (University of California, Berkeley), Hans van Ess (Ludwig-Maximilians-Universität), Matthew Wells (University of Kentucky)

***

Le programme comprend trois axes de travail :

1. Étude de textes historiques

Cet axe est consacré aux œuvres historiques en tant que telles, en mettant en avant leurs spécificités, leurs enjeux et leur structure respective. Il n’est bien entendu pas question d’étudier tous les textes historiques de la période étudiée, mais de se concentrer sur certaines œuvres que nous nous proposons d’étudier ensemble, selon les spécialités des participants au programme et selon des perspectives que nous définirons de manière ad hoc.

2. Textes sur l’écriture de l’histoire

Cet axe est consacré aux historiens et aux méthodes de l’écriture de l’histoire. Nous proposons de traduire et d’étudier le « paratexte historiographique », à savoir des autobiographies, des préfaces et des postfaces d’historiens, ainsi que tous textes (comme par exemple des mémoires de présentation au trône ou des édits impériaux) qui permettront de mieux cerner les méthodes, les enjeux et les intentions des historiens de la période classique, voire un peu au-delà, afin d’inclure certains écrits de Sima Guang, que notre regretté collègue François Martin a traduits et étudiés.

3. Genres et influences

À travers cet axe, nous souhaitons explorer plus avant la pluralité des écritures dans l’historiographie ancienne et classique, qui articule entre autres la narration, le jugement, le document, le tableau. Il constituera un lieu privilégié pour examiner les points de rencontre, prolongements ou influences entre l’historiographie et d’autres pratiques scripturaires comme l’écriture de recueils de biographies édifiantes ou encore de recueils d’anecdotes.

***

Activités :
Dans le cadre de ce programme ont déjà été organisées plusieurs journées d’étude et colloques :
- Journée d’études sur les “Genres de l’Historiographie”, Université Paris Diderot, 25 février 2017.
- Colloque international : “Fan Ye’s History of the Later Han” (site de la conférence), Collège de France, 13 septembre 2017.
Deux autres événements scientifiques sont programmés dans l’année à venir (2020) :
- Colloque international : Lives and power in the Records of the historian : The destinies of the biographical genre, Collège de France, 2-3 avril 2020.
- Projet de panel sur le genre du lun 論 historique pour la prochaine Conférence de l’EACS (Leipzig, août 2020).

Publications :
- Damien Chaussende & Daniel P. Morgan (dir.), The Treatises of the Suishu, Springer, 2019.
- Hans van Ess & Béatrice L’Haridon (dir.), Special Section on the Hou Hanshu, in Monumenta Serica 67.1 (2019).